Rien, mais alors rien

Publié le par maracas :0039:

Aujourd'hui j'avais vraiment envie d'écrire, mais pas moyen de trouver un sujet, ni un verbe d'ailleurs. Alors j'en ai profité pour visiter quelques blogs (quatre en tout, je peux les citer si vous ne me croyez pas)et y laisser des coms, au moins ça donne l'impression aux autres que je m'intéresse à eux.

Et puis là, d'un coup : aucune révélation mystique, toujours rien, aucune idée en vue. 

Donc je vais parler de rien, parce que c'est tout de même aussi important que de parler de quelque chose, voire plus comme vous allez le voir.

En effet rien c'est quoi ? Ben rien justement. En fait rien ça n'existe même pas, parce que si ça existait ça ne serait pas rien. D'où une révélation : rien est la réponse ultime à la question la plus fondamentale de l'Univers.
Je m'explique : le rien c'est quelque chose qui n'existe pas, en fait c'est la définition même de ce qui n'existe pas. 
Donc vous l'avez compris, au lieu de vous demander : "Pourquoi existe-t-il quelque chose plutôt que rien ?", contentez-vous de dire "Rien n'existe pas". Donc il existe forcément quelque chose merde, et arrêtez de me faire chier avec des questions idiotes.

Bon et histoire de vous faire réfléchir (amusant : je venais d'écrire "réfléchier", lapsus intéressant que je vais aller méditer aux chiottes) sur autre chose que rien, voici une petite citation de Bertrand Russell, celui qui a perdu son chat :

 "Le réalisme naïf mène à la physique et la physique, si elle est s'avère vraie, démontre que le réalisme naïf est faux. Ainsi le réalisme naïf s'il est vrai, est faux. Donc il est faux." 

Bon comme tout le monde je n'ai rien compris, mais si ça avait été de moi, ceux qui me connaissent un peu savent que j'aurais ajouté "et inversement" à la fin, histoire d'avoir l'air drôle plutôt que chiant.
Je tiens aussi à faire remarquer à ce grand philosophe-mathématicien-physicien que "s'avérer vrai" est un malheureux pléonasme qui peut faire se retourner dans leur tombe certains immortels de l'académie française, au cas où malgré leur immortalité ils seraient morts.

Heureusement que c'était un Anglais, sinon il s'en serait pris une dans la gueule je peux vous le dire !

maracas-ahuri.jpg

Commenter cet article

keven 16/03/2008 19:21

franchement l'enfer pour moi à toujours eu l'air beaucoup plus fun que le paradis...
alors c'est cool...

et en + quand je serais mort j'irais surtout à la morgue...et quand a mon soit disant esprit ou ma soit disante âme...comme j'en ai pas, ben c'est reglé ^^

alors je suis content de dire que j'encule dieu même si il est impéntrable ^^

nan franchement, ont devraient être assez malin de nos jours pour comprendre que c'est juste du gros n'importe quoi la religion ^^

keven 16/03/2008 15:00

ah au fait, comme ta dit qu'on pouvait se moqué de la religion ou même l'insulté ^^

pour une fois je me fais plaisir même si ça a aucun rapport avec ton article !

Jesus se fait sodomisé à sec avec du ver pillé...
et desfois il multipli les pains pour se les carré (ou losange) !

vraiment pas bien ce que je dit pour les religieux ^^ oulalalalala ils vont me faire quoi ? me cloué a une croix ? MUAHAHAHAHAHAHAH
fuck jesus

maracas :0039: 16/03/2008 17:24

Bien dit. Tu iras en enfer pour ces paroles très lucides.Personnellement je ne m'intéresse pas à dieu. On dit que les voix du seigneur sont impénétrables, et moi je ne perds jamais mon temps avec les personnes que je ne peux pas enculer.

keven 16/03/2008 14:55

ptet que ça peut t'intéresser :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nihilisme

maracas :0039: 16/03/2008 17:22

T'inquiète je m'y connais en nihilisme... ce qui est paradoxal dans un sens.

corto 16/03/2008 10:52

c' est bien de croire en dieu...

maracas :0039: 16/03/2008 13:17

Je ne te le fais pas dire...