La magie des poils de cul

Publié le par maracas :0039:

Sous la pression de mes nombreux fans qui ont signé une pétition pour que ce blog perdure (environ 1,3 signatures au total, le premier aurait cassé le stylo et du coup le 2ème n'a pas pu mettre sa signature en entier), voilà un article. Faut dire je me fais pas chier, j'ai juste recopié ce que j'ai écrit sur mon nouveau blog. C'est pas le tout mais ça prend du temps tout ça, et en plus ça sert à rien parce qu'aucun de mes articles ne m'a encore aidé à coucher avec une fille. Les filles ça préfère les bites et les mobylettes aux textes de physique, allez savoir pourquoi. Bref maintenant après cette sublime transition, ôh grand maracas, on passe au sujet qui est justement en rapport avec la magie de la séduction.


En octobre 2008 est paru un numéro du magazine Union avec en couverture : "10 secrets de magie sexuelle pour les faire craquer". Ça mérite une petite analyse du Docteur Maracas, parce que vous savez, moi, autant je trouve plausible qu'un mec désintégré par une expérience sur le "champ intrinsèque" se retrouve tout bleu et doté de pouvoirs qui feraient rêver Superman, autant les trucs où on doit mélanger du jus de vierge avec des os de chat noir moisi en énonçant une phrase en latin à l'envers eh bien ça rappelle seulement que certains humains ont vraiment une conception étrange de l'Univers.

Mais d'abord j'ai choisi pour vous les trois sorts les plus intéressants.


1) Pour envoûter un bel homme : "Placer sous vos aisselles, pendant 12 heures environ, des morceaux de sucre, et mettez-les dans la boisson du monsieur à envoûter d'amour. Je vous réponds du résultat."

Bon déjà il semble que ça ne marche pas avec les hommes moches, on peut uniquement envoûter un "bel homme", je ne sais pas trop pourquoi. Ou alors c'est parce que de toutes manières, une fille qui veut coucher avec un moche il suffit qu'elle lui demande et basta. N'empêche je trouve ça hilarant d'imaginer une fille qui vaque à ses occupations avec des sucres scotchés sous les bras pendant 12h. Je n'ai pas essayé, forcément je ne suis pas une fille, mais je me dis que c'est pas pratique pour faire la vaisselle, passer l'aspirateur, faire des batailles de polochon en petite culotte et autres trucs de femmes, et surtout ça doit gratter un peu. En plus j'imagine qu'après tout ce temps, avec la chaleur et l'humidité des aisselles, le sucre doit avoir légèrement fondu. Je rigole donc une 2eme fois en imaginant la fille gratter le sucre collé au dessus de la tasse de café du mec. Heureusement je bois toujours mon café sans sucre, idem pour la bière, le vin et l'eau. Le seul risque pour moi est d'être envoûté par une dame qui bosse chez Coca Cola. D'ailleurs si vous vous demandiez pourquoi tout le monde aime cette boisson, vous avez enfin la réponse. Pour finir le monsieur (René Schwaéblé) nous "répond du résultat". On ne sait pas ce qu'il répond, sûrement "Oui, non, 42, argh !", mais l'important est qu'il réponde sinon il n'est pas très poli avec les dames à qui il a fait porter du sucre sous les bras pendant tout une journée.

Un bon apéro pour détendre l'atmosphère 


Passons au second envoûtement, plus intéressant :

2) Pour entraîner une femme dans son lit :
"Deux mesures de Porto rouge, une mesure de cognac, un jaune d'œuf, du sucre, une pincée de muscade et... un peu de votre sperme. Secouez et mixez."
Ah, là ça doit aussi marcher avec les filles moches, tant mieux. Bon déjà si vous êtes seul avec une fille chez vous et qu'elle ose boire un truc visqueux un peu bizarre marron-jaune-pourpre avec de l'alcool, mon esprit tordu se dirait que même sans la boisson c'est déjà bien parti. Je n'ai rien à dire d'autre sur ce truc, peut-être que c'est vachement bon. En plus si la fille ne veut pas avaler votre sperme après la pipe, au moins là vous pourrez ricaner dans votre barbe parce que c'est déjà fait, salope.

De plus en plus intéressant, voici enfin la solution pour organiser un trio avec votre femme et votre maîtresse. Non non, vous ne rêvez pas c'est possible, d'ailleurs je peux vous garantir que celui qui a inventé ça fait des partouze tous les jours, à moins qu'il soit comme le marabout africain qui vit dans un taudis à côté de chez moi qui peut rendre riche et célèbre tout le monde mais qui a assez d'éthique pour ne pas en profiter lui-même.

3) Pour réunir femme et maîtresse dans le même lit :
"La magie de la vulve d'une femme magnétise son slip et le charge comme un aimant influençant la personne qui le touche. Le mari infidèle accablé par la jalousie de son épouse devra lui offrir un slip, repassé mais non lavé, qu'aura porté un jour durant sa maîtresse. Non seulement la jalousie de la femme cessera, mais elle s'entichera de la propriétaire du slip au point que le mari pourra les réunir dans le même lit..."

Je suis vraiment plié en deux en lisant ça. Bon déjà, encore une fois j'aimerais que les adeptes de l'ésotérisme arrêtent d'employer des notions de physique qu'ils n'ont pas compris au lycée, les énergies et autres forces plus obscures que la gravitation elle-même. Un aimant n'est pas chargé, c'est comme ça j'y peux rien. Par contre je ne peux pas remettre en question la magie des vulves, moi-même j'ai remarqué que je me chargeais lorsque je touchais une culotte ou un string. N'empêche faut avoir un sacré culot pour offrir la culotte de sa maîtresse à sa femme jalouse, sans oublier l'inverse sinon la maîtresse ne va pas forcément vouloir baiser avec la femme.

Plat principal magique


A la fin on nous dit que peut-être qu'on est sceptique devant ces rituels (mais non, voyons), mais que ça peut s'expliquer de façon très rationnelle. "On sait bien que certains phénomènes sont scientifiquement prouvés ou relèvent du bon sens : l'action de la lune sur la physiologie masculine et féminine, l'attraction suscitée par les phéromones présentes dans la transpiration, les secrétions intimes". Mouarf. Analysons ces affirmations en détail.

D'abord, "scientifiquement prouvé" c'est une expression qui a une particularité remarquable: à chaque fois qu'elle est utilisée par quelqu'un qui ne cite aucune source, c'est que le scientifique en question est ma grand-mère qui a trouvé de l'eau dans son puits grâce à sa baguette de sourcier, et la preuve en question c'est qu'elle l'a vu de ses propres yeux lorsqu'elle a remis ses lunettes après avoir réalisé qu'elle les avait utilisées à la place de sa baguette de sourcier.
Ensuite le "bon sens". Là c'est encore pire, c'est la justification à tout et n'importe quoi, bien plus souvent du n'importe quoi que du tout. "Mais voyons Jean-Pascal, si tu laisses cette guêpe tranquille elle ne va pas te piquer, c'est du bon sens, pourquoi elle te piquerait ?" Et là après avoir été piqué par la guêpe au milieu du front alors que vous n'avez pas bougé d'un pouce, le bon sens va vous dicter de mettre votre poing en pleine face à votre soit-disant ami qui est en train de vous expliquer que c'est de votre faute parce que les guêpes peuvent lire la peur dans les yeux des gens et savent quand on ne les aiment pas. D'abord pourquoi vous n'aimez pas les guêpes ? Ne me dites pas qu'elles vous ont fait du mal. Les phéromones, encore un argument utilisé régulièrement pour nous prouver l'efficacité de toutes sortes d'aphrodisiaques qui, bizarrement, ne marchent pas. Mais alors quoi, le nectar d'aisselles aromatisé au poil de bite, ça ne rendrait pas toutes les filles folles de moi ? J'y croyais, c'est le mec qui m'a vendu des couilles de buffle pour enlarger mon pénis par mail qui me l'a dit ! En plus comment il avait deviné que j'avais une petite bite ?


Alors oui les phéromones ça existe, oui ça a certains effets. Mais ces effets sont minimes, et en vérité ils sont bien en dessous de ceux provoqués par la vue d'une photo de femme nue ou par l'offrande d'un bouquet de fleurs à une femme, et très loin d'attirer quelqu'un dans votre lit. Si on n'a pas spécialement envie de quelqu'un elles n'y changeront rien, idem pour le thon qui vous envoie sa photo à poil et l'abruti qui pue des aisselles qui vous offre des fleurs. Quoi que... s'il pue suffisamment des aisselles, y'a sûrement moyen.

(Avant qu'on me dise "oui mais bon les phéromones les poils et tout c'est vrai joi j'y crois je l'ai vu dans E=M6 alors t'es qu'un con, connard!" je vous réponds tout de suite à ce propos dans un commentaire. C'est pas pour avoir plus de coms, c'est juste que mon texte est déjà bien assez long comme ça.)

En dessert : la pomme d'amour


La lune a-t-elle des effets sur la physiologie masculine et féminine ? Au début déjà je trouvais la phrase bizarre, pourquoi préciser masculine et féminine ? Probablement parce que ça n'en a pas sur les hermaphrodites, je demanderai. Sans précision sur la nature exacte de ces effets, c'est difficile de les remettre en cause. Peut-être qu'ils parlent seulement du fait que quand on regarde la pleine lune alors la pupille est moins dilatée que quand c'est un croissant de lune. CQFD mon cher Watson. Mais plus généralement, j'ai fait des recherches pour savoir ce qui était couramment admis par les lunologues.
Ainsi la pleine lune favoriserait les accouchements. Ce truc plein de gens y croient. Pourtant Bruce Campbell la sage-femme de mon quartier l'affirme : "Statistiquement, sur des millions de naissances dans les hôpitaux, il n'y a absolument aucune corrélation entre la pleine lune et le nombre de naissances." Des études spécifiques à ce sujet ont même été faites voir les références -ici- et ne montrent absolument rien.

Vous pouvez cependant trouver -ici- une étude montrant au contraire l'effet de la lune sur les naissances au Brésil. Plus amusant encore, cette étude montre que les naissances auraient plus souvent lieu le jeudi. Je pense qu'ils ne sont pas allés assez loin, j'aurais aussi aimé savoir quel jour les Brésiliennes baisent le plus souvent (ça c'est juste pour ma culture perso, pour mes prochaines vacances au Brésil). A noter que chez les Inuits aucune étude n'explique rien à propos des naissances le jeudi, parce que ces cons d'esquimaux n'ont pas encore eu l'idée d'inventer le jeudi. Ah les truffes ceux-là.

L'effet de la lune sur les naissances, pourtant c'est du bon sens : la lune a des effets gravitationnels sur les océans, donc elle doit bien pouvoir en avoir sur un bébé. Comme on dit : "Qui peut le plus peut le moins." Sauf que justement cet adage ne s'applique pas à la gravitation, car l'intensité de la force est proportionnelle à la masse. L'effet sur un bébé par rapport à celui sur un océan sont dans le rapport (masse bébé)/(masse océan). Heureusement parce que sinon les bébés auraient la fâcheuse tendance à s'envoler en naissant et il y aurait une marée haute dans ma tasse de café. Tout est dit ? Ah non, il semblerait que ces cons de scientifiques auraient oublié de tenir compte des naissances qui surviendraient au moment où une femme tente d'échapper à un loup-garou, et ce pour une raison très simple : la plupart des loups-garous aurait assez d'appétit pour manger le nouveau-né et la femme en question. La question n'est donc pas complètement tranchée je l'admets.

Ensuite la lune aurait des effets sur la menstruation des femmes, c'est évident c'est encore du bon sens : un cycle de la lune ça dure 28 jours, et comme de par hasard le cycle menstruel aussi. Eh bien là encore les faits ne correspondent pas. D'abord le cycle menstruel dure en réalité entre 21 et 45 jours, on considère qu'il est normal s'il dure entre 24 et 35 jours. Sa durée moyenne est en effet de 28 jours, mais oh surprise, le cycle de la lune est en réalité de 29,53 jours. Mouais, vous n'êtes pas convaincus, normal, 28 ou 29,53 jours c'est presque pareil, c'est bien ce que dicte notre bon sens, autrement dit notre propension à croire à la magie sympathique (notre plaisir de découvrir des similitudes entre les faits). Pour être plus clair : "presque pareil" ou "pareil", eh bien c'est pareil parce que c'est presque pareil. (SVP relisez cette phrase deux ou trois fois parce que j'en suis fier.)

Il y a une relation très claire entre le cycle menstruel et les accouchements, donc on parle toujours de la même chose. Ça nous amène à un autre argument de bon sens : la pleine lune est plus lumineuse, donc les cycles menstruels et les naissances pourraient être liés à ceux de la lune parce que l'évolution aurait favorisé la possibilité d'accoucher à la lumière de la lune, d'échapper à des prédateurs plus facilement ou autre. Malheureusement, quel que soit l'argument évolutif évoqué il ne tient pas la route: d'abord parce qu'aucun autre mammifère ne semble être concerné par les cycles lunaires pour ses menstruations, alors pourquoi les humains qui ne sont même pas des animaux nocturnes ?
Ensuite parce que le bon sens avait tort encore une fois sur ses histoires de lumière : en réalité la luminosité de la lune ne dépend pas tant de son propre cycle que de la météo. La lune est bien moins souvent visible que cachée par des nuages, et un croissant de lune dans un ciel clair est bien plus lumineux que la pleine lune lorsqu'il y a des nuages. Or ces deux choses sont indépendantes, les nuages et la lune, de ce fait une adaptation à cette variable aléatoire pour la reproduction serait un désavantage pour la survie de l'espèce humaine.
Enfin pour l'histoire des prédateurs on ne comprend pas très bien l'argument : est-ce qu'on leur échappe plus facilement dans l'obscurité quand on est moins visible mais qu'on ne voit pas où on va, ou à l'inverse quand on est plus visible mais qu'on voit où on va ? En fait tout dépend du prédateur en question, si vous êtes poursuivi plutôt par une chouette, une chauve-souris ou un lapin (les prédateurs les plus courants pour les humains). En plus on se demande pourquoi l'évolution n'aurait pas favorisé les humains capables de mieux voir la nuit si c'est si important, parce que de ce point de vue nous sommes probablement parmi les plus mal lotis des mammifères.

Ici y'a pas de photo parce qu'Overblog c'est chiant
à la place voici un joli smiley:

Revenons à la durée approximative du cycles et ses conséquences. De nombreux sites d'ésotérisme expliquent que 28 et 29,5 ça correspond à 5% près. C'est juste, et c'est une belle preuve de leur capacité à calculer un pourcentage. Mais là, quand on parle de cycles en phase, le "presque" a des effets énormes, à peu près autant que dans la phrase "J'ai presque gagné au Loto". Supposons qu'au départ ils coïncident, après un cycle ils sont décalés de 1,5 jours. Ensuite 3 jours, puis 4,5 jours etc... Pour se retrouver à nouveau en phase il faudra 28/1,5=18,67 cycles, soit 522 jours plus tard (environ un an et demi). Cela signifie que pour 18 cycles ils sont en phase une seule fois, donc lorsqu'une femme a ses règles pile au début de la pleine lune elle doit ensuite attendre 522 jours pour que ses règles aient lieu au début de la pleine lune. Pour le dire autrement: ces deux cycles (celui de la lune et celui des menstruations) sont déphasés plus de 94% du temps et sont en phase moins de 6% du temps. Comme quoi, avec des "presque" on pourrait parfois être presque con. Notez que ce calcul est un petit plus que je vous offre car je ne l'ai encore trouvé nulle part. Par contre que 28 et 29,5 ça correspond à 5% près vous pouvez le trouver partout, encore une preuve qu'il faut laisser l'analyse de données à ceux qui savent le faire. Encore une fois les scientifiques semblent oublier que les femmes qui ont leurs règles pendant la pleine lune auraient tendance à attirer davantage les loups-garous, donc pas étonnant qu'elles disparaissent mystérieusement des statistiques. Je ne vais pas passer en revue toutes les croyances liées à la lune, je vous invite à lire ça par exemple -lunotrucs-. Pour moi la lune c'est juste un caillou rigolo, mais loin d'avoir autant de pouvoir qu'une vulve aimantée.
 
Je ne peux pas m'empêcher de vous citer "Angela" d’AstraConceptions qui explique pourquoi la lune a des effets:

"Les signaux photiques (lumineux) envoyés par la pupille et la rétine des yeux sont convertis en signaux hormonaux par le corps pinéal. Cette glande déclenche la puberté chez les humains et joue un rôle dans la régulation de la fertilité chez toutes les espèces."


Encore une qui sait bien de quoi elle parle parce qu'elle emploie des mots scientifiques. D'abord je n'avais jamais entendu le mot "photique", tout simplement parce qu'elle aurait du dire "photonique". Mais j'ai vérifié par conscience professionnelle et photique existe bien : "Photique : Se dit de la zone de surface marine où l'intensité lumineuse rend l’activité de photosynthèse possible." Notre œil serait une surface marine dans laquelle a lieu la photosynthèse.
Ensuite "la rétine des yeux" nous fait découvrir qu'il existe probablement une autre rétine ailleurs, je ne sais pas encore où mais je ne suis pas médium moi. Par contre il existe bien d'autres pupilles : pupille de l'État et pupille de la Nation. On est donc rassuré de savoir que dans notre surface marine il n'y a pas d'orphelin en train de se noyer.
Enfin pour ce qui est des processus cérébraux, je ne vous raconte même pas le carnage, vu que c'est encore plus dur à comprendre que de chercher l'adjectif associé à photon dans un dictionnaire. Dans son livre de science datant probablement de 1837, cette astrologue a trouvé le "corps pinéal", autrement dit la "glande pinéale", un terme désuet désignant l'épiphyse. Évidemment on ne va pas s'encombrer avec les détails de la réaction neurologique selon ce qu'on voit, tant qu'à faire simplifions en disant que tout ça va mener à une réaction hormonale.
Ce qu'elle dit à la fin est intéressant, puisque ceci devrait s'appliquer à tous les animaux disposant d'une épiphyse, mais par un malheureux hasard seuls les humains ont un cycle proche de celui de la lune.

Résumons donc son raisonnement : lorsque de la lumière arrive dans notre œil, dans lequel poussent des algues mais pas d'orphelin, cela se convertirait en signaux hormonaux déclenchant notre puberté. Or comme ça s'applique à toutes les espèces, ça n'a d'effets que chez les humains. Conclusion: la lune, ou tout autre source de lumière telle qu'une bougie ou un lampadaire, est forcément liée au cycle menstruel des femmes et aux accouchements. Merci Angela pour cette argumentation convaincante. Enfin je finis sur ces histoires en disant que, avant de chercher des explications tordues à une corrélation qui existe presque, on devrait essayer de répondre à cette question cruciale : pourquoi les femmes n'ont-elles pas toutes leurs règles en même temps au moment de la pleine lune? Ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait une explication à base de loups-garous.

Je n'ai pas fini de parler du dossier de Union. Comme tout bon dossier il y a encore deux choses importantes :
1) le témoignage vécu d'un quidam et 2) des explications plus poussées d'un sorcier.

1) Le témoignage en question est celui du journaliste Pierre des Esseintes, avec comme titre de l'encadré "j'ai reçu un sortilège sexuel..." Il nous explique avoir reçu une enveloppe contenant un truc bizarre qui sentait la chatte. Angoissé, il a appelé un de ses amis qui "s'y connaît en superstitions et envoûtements" (vous savez, le même mec qui s'y connaît en guêpes) qui lui a expliqué qu'il était dangereux de détruire un tel objet. Donc il l'a rangé dans un tiroir, il a ensuite découvert que celle qui a envoyé ça était une fille dont il avait refusé les avances dont la meilleure amie pratiquait la magie rouge (sûrement en rapport avec la vulve ?). Il termine par "Heureusement pour moi, le talisman n'a pas eu d'effet, je n'ai pas cédé aux avances de cette fille et il ne m'est rien arrivé." Vraiment une histoire passionnante, on devrait pouvoir en faire un film tout pourri.


2) Enfin on arrive aux explications d'un sorcier, qui nous raconte qu'il existe trois types de personnes demandant des sortilèges (oui, parce que pas une, mais deux et jamais deux sans trois, donc pas quatre), et qu'une fois il a reçu la demande d'un mec qui voulait coucher avec trois de ses collègues. Là il en profite pour dire qu'il est honnête et respectueux, et donc qu'il a refusé d'envoûter une des trois parce qu'elle était mariée. (Ah les bons gars ces sorciers, au moins ils ne nous arnaquent pas et ils ont une vraie déontologie.) Bien sûr il affirme que pour les deux autres ça a marché encore mieux que le coup de l'échange de slips à la vulve. Et il termine par "il faut que ça reste un jeu, le fruit d'un travail de volonté et d'imagination".

C'est aussi ce que dit l'article en citant un certain Sabazius, probablement un sorcier très célèbre et original qui a eu l'idée d'inventer un nom mystérieux ressemblant à une déclinaison en grec ancien du "sabbat", une célèbre orgie où on mange des poulets crus en se droguant, et dont le vrai prénom est Jean-Paul mais ça faisait moins sorcier (non mais franchement, vous y croyez que ses parents ont choisi Sabazius comme prénom ???)  :

"Le grand agent de l'envoûtement par le sexe est la volonté."

J'ai toujours aimé ce genre de précisions, rappelant que si jamais vous ne voyez pas apparaître de fantôme lors de vos soirées spiritisme, c'est parce que vous n'y croyez pas suffisamment et qu'au fond vous n'avez même pas envie d'en voir. Or tout le monde sait que les fantômes c'est comme les OVNI, ça se vexe facilement et ça rentre chez soi si on ne les accueille avec une larme à l'œil et un appareil à photos floues, contrairement à ces saloperies de guêpes qui se fichent de la politesse et des protocoles. En gros si votre sucre aux aisselles et le string sale de votre maîtresse ne vous permettent pas de faire un trio inoubliable c'est parce que vous manquez de volonté. CQFD.

En tout cas cet article vaut son pesant de cacahouètes données à un éléphant allergique aux cacahouètes. Grâce à moi vous ne perdrez plus votre temps à mater des photos de filles à poil sur des blogs et vous prendrez enfin le temps d'offrir de bons cocktails au sperme sucrés aux aisselles et des strings magnétisés à la vulve à vos amies. Merci qui ?

Publié dans Bande de naïfs

Commenter cet article

Claude 25/11/2009 16:05


Ah çà fait du bien! J'adore et en plus vous ecrivez très très bien! Pour le prochain coup de gueule je vous suggère de vous attaquer au nombre d'or/pyramides et PI (J'ai mesuré la cabine
téléphonique près de chez moi et le rapport entre la surface au sol et la longueur du combiné pondéré par le tiers de la largeur de la porte multiplié par le N° d'ordre dans l'alphabet des lettres
P et T produit 3.14 comme résultat!! Etonnant non?


Casoar 12/06/2009 17:27

Article remarquable, sans compter que je me suis fendu la gueule, ce qui ne m'arrive plus tous les jours. A la hipprude: c'est ouachement costaud de passer de la truie truffiere a Jim Morrisson et au spiritisme en deux messages. Moi, des trucs comme ca, ca m'epate. Carrement du surrealisme, quoi, enfin, plutot canal Van Damme que Breton, en l'occurrence.

Laetitia 28/05/2009 15:39

hum .. il y a une différence certaine entre "naturisme" et "pornographie" .. je pense ne pas avoir précisé que tout bêtement voir par exemple la poitrine de ta copine ne me dérange pas vraiment .. mais la voir avec ton doigt dans son cul ..ben là oué moi ça me gêne voilà tout !
Mais t'as raison jsuis une fausse hippie ..j'ai coupé mes cheveux longs !

Laetitia 25/05/2009 11:35

hum .. le pop up qui s'ouvre pour ajouter un commentaire est différent d'avant, sur ton article où tu disais Adios j'avais eu la même chose et mon commentaire n'est pas apparu ... tu as ajouté une clause interdit aux sales hippies dans ton dérèglement intérieur ??!!

Cet article je l'ai déjà lu chez Geeks et Gourgandines .. mais éviter de regarder les photos c'est chiant ! oui Kawaï_ elle est belle, elle a des seins que j'aimerai bien pouvoir mettre dans un soutif mais voir des gens à poil c'est pas mon truc .. quand je l'ai connait pas !!

Bref ! c'est excellent ce que tu dis .. c'est drôle et intéressant .. bon biensur comme suis pas bilingue et que je suis encore à la VOstFR donc j'ai pas pu lire deux liens en 'anglais"..
J'aurai aimé pouvoir te dire que mon fils est né en jeudi jour de pleine lune ..parceque j'aime bien dire exactement ce que tu "dénonces" mais non .. shit ! c'est de la connerie c'est truc et ma naïveté n'a pas encore atteind ce degrés là d'ésotérisme ..

En fait ces trucs de "recettes" de poils et de sueurs ou de sucres .. c'est juste pour prouver à ceux qui le font ( et sur qui ça ne fonctionnent pas) qu'ils ateignent un degrés tel de bêtises qu'il devraient mieux juste arrêter de vouloir contrôler le hazard ..

Par contre pur le spiritisme là j'ai un exemple à donner ..mais j'étais jeune , complètement bourré, et on sait plus si le verre à cassé parceque Jim Morisson voulait vraiment revenir pour nous baiser ou si c'est l'une d'entre nous qui l'a jeté par dessus son épaule ...

bises !!

maracas :0039: 27/05/2009 20:45


J'y peux rien moi si overblog ils changent des trucs. D'ailleurs ça me fait chier leur nouvelle méthode pour les coms, parce qu'on ne peut pas relire l'article en même temps, du coup j'ouvre à
chaque fois le blog dans deux onglets.

Je pensais que les hippies ça voyait tout le temps de gens tout nus. Tu serais pas une fausse hippie ?



maracas anonyme :0039: 23/05/2009 22:30

Pfff n'importe quoi, les phéromones j'y crois et je les ai vues ! J'en mange au petit déjeuner et j'ai tout le temps envie de baiser. Alors tu réponds quoi connard ?

le grand maracas :0039: 23/05/2009 22:32


Mon cher petit maracas, j'ai bien lu avec attention ta question et ça tombe bien j'avais justement déjà préparé la réponse à l'avance.

Voici la liste des résultats réellement obtenus par des études :

1) Aucune des molécules testées n'a induit ou déclenché un comportement sexuel.

2) L'exposition expérimentale à l'androsténol augmente chez les femmes la durée de leur contact social avec les hommes (Cowley 1991). La molécule ne provoque pas le comportement de reproduction,
mais elle permet de l'initier en favorisant le rapprochement hétérosexuel.

3) D'autres expériences ont montré que l'androsténone induit au contraire, chez les femmes, des réactions émotionnelles négatives envers les hommes (Filsinger 1985)

4) Les hommes produisent simultanément les deux molécules, mais comme l'effet olfactif de l'androsténone est plus fort que celui de l'androsténol (Maiworm 1990), alors l'effet global en situation
"naturelle" devrait donc être répulsif.

En conclusion : les phéromones mâles repoussent probablement plus les femmes qu'elles ne les attirent.
Ce n'est donc pas parce qu'un homme a plein de poils et qu'il transpire comme un veau qu'il va attirer les femmes dans son lit. C'est plutôt le contraire.

Le véritable but des phéromones est différent :

- la reconnaissance entre un bébé et sa mère: il a été montré que si femme s'asperge de parfum artificiel alors son bébé va même refuser son sein.

- la reconnaissance génétique inconsciente entre deux individus désirant se reproduire : il a été montré que des animaux ou des humains vont être davantage attirés par des phéromones sécrétées par
des organismes génétiquement très différents d'eux.

Ce n'est pas parce qu'on sécrète "plus" de phéromones ou qu'on en fait boire à quelqu'un qu'on va l'attirer. Ce qui compte c'est la composition exacte des phéromones.

Donc voilà, c'est pas le tout de dire que les phéromones ça existe et que ça a des effets, et ensuite de montrer ça avec un beau schéma ou une animation. Il faut quand même analyser ces effets sans
laisser de côté les détails qui n'arrangent pas la simplification.

Pour attirer quelqu'un qui ne veut pas de nous, il serait donc bien plus logique de préparer un cocktail composé avec les phéromones d'une autre personne qui l'attire.
Sauf que même là ça ne marcherait pas pour une raison simple : les phéromones n'ont aucun effet si on les mange ou si on les boit. Elles ne peuvent agir que directement par le système olfactif.