Toute la vérité sur le traffic de cannabis

Publié le par maracas :0039:

Décidément, jusqu'où ira-t-on pour défendre la morale ? Il y a quelques jours la nouvelle est tombée, je ne sais pas si on en a parlé aux infos vu que je ne regarde pas la télé, mais moi ça me donne l'occasion (enfin !) d'écrire quelque chose : afin de lutter contre le traffic de drogue, la vente de cannabis dans les coffee-shops va être interdite aux Pays-Bas pour les touristes étrangers.

 

Bon. D'abord la première chose surprenante qu'on apprend grâce à cette décision c'est que le traffic de cannabis est dû aux touristes. Je peux vous dire que ça chamboule toute ma conception de l'univers parce que pour moi les touristes c'est des vieux qui parlent allemand, qu'on entasse dans des cars et qui prennent le bateau-mouche pour qu'on leur jette des cacahouettes.

 

Personnellement je fume des joints et j'estime que cela ne regarde que moi. Je peux à la limite concevoir que la vente de cannabis, comme la vente de toute drogue, médicament, alcool, tabac, la pornographie et les dauphins accrobates soit contrôlée d'une certaine manière. Mais le fait de risquer la prison ("pour notre bien") lorsqu'un adulte fait pousser du cannabis chez lui pour sa consommation personnelle me dépasse, très honnêtement je n'arrive pas à comprendre.

 

Au fond l'idée d'un "passeport" permettant d'aller se fournir dans un coffee shop me paraît plutôt intéressante, mais c'est dommage qu'on l'utilise de cette manière plutôt discriminante. Estime-t-on que seuls les néerlandais savent fumer raisonnablement ? Sous-entend-on que les "étrangers" sont tous des délinquants en puissance ?

Selon moi cette idée devrait au contraire être généralisée pour qu'on puisse se fournir dans des magasins de cannabis en France en disposant d'un passeport (passeport qui serait ni plus ni moins qu'une carte d'identité pour montrer qu'on est adulte).

 

D'après ce que j'ai lu, 98% de la population aux Pays-Bas est contre cette interdiction aux "touristes étrangers". On se doute bien que ça risque de faire chuter le tourisme aux Pays-Bas (heureusement il reste les putes, qui n'auront bientôt plus le droit d'avoir des clients étrangers à mon avis).

Est-ce que cela va faire chuter le traffic ? Franchement, ceux qui l'affirment sont soit naïfs, soit ils ont tout intérêt à faire en sorte que la vente de cannabis soit encore moins contrôlable qu'elle ne l'est déjà. Car en effet, voici le scénario qu'ils essayent de nous faire avaler pour expliquer le traffic de drogue:

 

"Jean-Paul Tartuffe, un jeune touriste étranger venu de France et qui sent la transpiration, va passer ses vacances en Hollande. Là il sait qu'il va pouvoir faire un truc terrifiant qui est totalement interdit dans son pays : aller dans un coffee et s'acheter dix grammes de cannabis de bonne qualité pour le même prix que trois grammes de merde à Paris. Là il va même pouvoir s'asseoir (ben oui c'est génial !), boire un jus d'orange et se rouler son joint devant tout le monde sans qu'on le fasse chier. C'est là que se met en place le plan machiavélique qui prouve que l'humanité est altruiste à un point qu'on n'imaginait pas : Jean-Paul décide alors d'user de toutes ses économies et s'achète cinquante grammes de ce produit diabolique. Ensuite quand il sort il va voir le gros monsieur de la mafia qui est facilement reconnaissable vu qu'il fume un cigare au lieu d'un joint. Il lui propose sa beuh à un prix raisonnable afin de gagner trois euros tout bénef net d'impôt. Puis il rentre chez lui dans sa piaule de neuf mètres carrés, l'air de rien, et il n'a même pas mauvaise conscience (normal c'est un touriste étranger ce Jean-Paul et ces animaux n'ont pas de conscience).

L'histoire n'en reste pas là, car le monsieur de la mafia croise un tas de Jean-Paul, et chacun lui revend quelques dizaines de grammes de cannabis pour payer son loyer en banlieue parisienne. A force de cumuler ce qu'achètent les touristes, les grammes se changent en kilos, puis les kilos en tonnes. Lorsque le mafieux à récupéré quelques dizaines de tonnes de beuh (donc après avoir marchandé l'achat effectué par dix-mille à cent-mille touristes, nada quoi) il s'achète des camions et les remplit avec la substance interdite. Ensuite il envoie les camions dans des pays lointains (la France) où les amis de Jean-Paul vont pouvoir se fournir de la bonne beuh pour devenir des psychopathes tueurs en série schizophrène."

 

Voilà donc comment se passerait le traffic de cannabis. On comprend bien pourquoi c'est en empêchant Jean-Paul d'aller dans un coffee-shop à Amsterdam que le problème va enfin être résolu. Alors, merci qui ? Merci Sarko bien sûr (ah ben non en fait c'est même pas lui cette fois mais c'est pareil...)

Publié dans Bande de naïfs

Commenter cet article

Laetitia 09/03/2012 14:59

Mais il est juste épique le commentaire de Laura.. !!

Je ne sais pas trop pourquoi je suis reviendue faire un tour ici .. quoiqu'il en soit je suis presque rassuré de voir que ce lieu n'est pas complètement mort .. 'fin il l'est peut être un peu après
tout.

Cependant, comme je me doute que ma venue ici te rends tout joie extrême toussa, et comme depuis le temps je suis devenue GM sur un "célèbre" MMORPG j'ai transmis l'adresse de ton blog à certaines
joueuses avides de connaissances ..

Ne suis-je pas trop meugnonne ?

Bises !

LAURA 10/10/2011 17:49


Bonjour,
Je travaille actuellement sur l’émission "Nouveau look pour une nouvelle vie" diffusée sur M6. Cette émission propose aux personnes qui souhaitent changer de style la possibilité de se faire
relooker grâce à l'intervention de toute une équipe de professionnels : styliste, coiffeurs, maquilleurs...
Nous recherchons des hommes dont le look est critiqué et qui souhaiteraient que cette situation change afin de s'épanouir dans un domaine professionnel, dans la vie amoureuse ou juste pour se voir
différemment.
L’idéal serait de trouver un homme au look « geek » ! Néanmoins, je vous rassure, nous cherchons également des jumeaux, des personnes de grandes tailles, des femmes qui exercent un métier
d'homme...

Si vous pensez à quelqu’un, n'hésitez pas à me contacter au 06 04 59 40 46.
Bien cordialement,
Laura